Passer au contenu

Les secrets de la couleur bleue

Les Secrets de la Couleur bleue

C’est la couleur la plus aimée dans le monde. Mais c’est également la couleur de la mélancolie 

On l’associe à  l’eau, au ciel à l’air, elle est aussi apparentée à l’enfance, au rêve, à la liberté, la confiance. 

L’histoire de la couleur bleue

Comme nous le raconte si bien Michel Pastoureau dans son livre : « Bleu, histoire d’une couleur » 

Il faudra attendre la fin du XII ème siècle pour qu’il devienne « La couleur ». Inexistant à la préhistoire, détesté à l’Antiquité car symbole de malheur et de deuil, il n’a même pas de nom. Difficile à obtenir, jusqu’au Moyen-âge c’est une tonalité triste et terne, associée à l’étoffe des paysans. Grâce à la découverte de nouveaux pigments comme l’azurite, il devient lumineux. Utilisé pour représenter le voile de la vierge il est tout à coup la couleur céleste. Elle devient la couleur des rois pour ne plus cesser d’être notre préférée.

Comment obtenir la couleur bleue?

Le bleu  ou plus précisément le : « cyan » est  une couleur primaire. Elle ne peut pas être obtenue par le mélange d’aucune autre couleur. Mais il existe une multitude de nuances tirant tantôt sur le vert  (Bleu turquoise, bleu d’eau), tantôt sur le violet (indigo, bleu lavande).

C’est la couleur la plus aimée dans le monde tout en étant aussi la couleur de la mélancolie 

On l’associe à  l’eau, au ciel à l’air et elle s’apparente aussi à l’enfance, au rêve, à la liberté et à la confiance. 

Les complémentarités et harmonies de la couleur bleue

C’est une couleur froide, sa couleur complémentaire est le orange. Associé à du blanc, il donne du bleu-ciel ou du bleu pastel. On dit qu’il est déssaturé, saturé il donne du bleu-outremer. Mélangé à du noir il donne du bleu-nuit.

La couleur bleue en décoration

La pièce  favorite pour l’appliquer est le bureau ou la salle de bain. En ton clair pour une chambre d’enfant, un bleu pastel ou bleu-jean-délavé donnera un côté apaisant et doux . Pour une chambre d’adulte le bleu-canard mettra en valeur le mobilier et les objets de décoration. Le bleu-pétrole ira dans un bureau ou une bibliothèque idéal pour la concentration. Il se marie bien avec les tons acajou, les bois bruns.

La couleur bleue dans la peinture

On associe certains artistes à la couleur bleue. C’est le cas de Yves Klein (1928-1962) qui lui a donné son nom. « Le bleu-klein » est fait à base d’un liant vinylique et du pigment outremer.

C’est aussi le cas du peintre Jacques Majorelle qui peint sa villa de Marrakech en 1937 avec ce ton à base de pigment outremer et de violet. Le secret de la couleur bleue est ainsi inspiré par le lapis-lazuli, le bleu-Majorelle qui lui est légèrement plus clair et plus doux. 

Le bleu-nattier, du peintre Jean-Marc Nattier (1685-1766), peintre officiel à la cour de Louis XV qui utilisait un bleu-marine tirant sur le gris pour peindre les robes et  étoles des femmes. 

Dès le XIV siècle, il devient progressivement la couleur de l’eau qui jusque là était verte, Au XIX siècle c’est la couleur de la mélancolie et celle du romantisme dans la peinture allemande. 

Picasso de 1903 à 1904 va peindre ses toiles en prédominance de bleu, on dit que c’est sa « période bleue » il sert à exprimer sa tristesse et mélancolie à la suite du suicide de son ami Carlos Casagemas en 1901. 

 En 1911, le célèbre tableau « Le cavalier bleu » de l’artiste Franz Marc  donne naissance au mouvement de l’Expressionisme allemand. 

A la fin de sa vie Henri Matisse peint en bleu des formes abstraites et crée ses nus célèbres qui lui permettent d’atteindre la synthèse de la forme et de la couleur. 

Enfin beaucoup d’autres artistes ont une palette où il prédomine comme Jacques Monory, David Hockney, … 

%d blogueurs aiment cette page :